Print pdf

Print Friendly and PDF

La galette des rois

Je publie ma galette un peu après tous le monde et après l'épiphanie, mais traditionnellement...


Je publie ma galette un peu après tous le monde et après l'épiphanie, mais traditionnellement dans ma famille on mange des galettes tous les dimanches de janvier :)
J'étais d'ailleurs dans la mienne ce weekend la, bien que j'ai fait la galette je n'ai pas pu la prendre en photo.
Je suis un peu déçue de ma galette en photo, je n'ai pas bien réaliser les rayures.

Mais qu'est ce que l'épiphanie? Et pourquoi la galette? 

Dans la religion catholique, l’épiphanie signifie Apparition. Il s’agit d’une fête qui célèbre l’arrivée des rois mages auprès de Jésus. L’épiphanie a lieu le 6 janvier, mais traditionnellement elle est fêtée, le premier dimanche de janvier.
La tradition de la galette des rois est instaurée par l’Eglise au 13e siècle (entre 1200 et 1300 avant). La galette était divisée en autant de portion que d’invités plus une part. Cette part supplémentaire s’appelée « la part du Bon dieu » ou « part de la vierge » était donnée au premier pauvre qui passait.

La fève remonte au temps des romains au 11é siècle (entre 1000 et 100 ans). Une pièce ou un haricot blanc était caché dans un petit pain pour désigner le chef. Plus tard le pain fut remplacé par de la brioche. Il faut attendre la fin du 18 e siècle pour que les fèves en porcelaine fassent leurs apparitions. Les premières fèves en porcelaine représentent l’enfant Jésus. Sous la révolution l’enfant Jésus fut remplacé par le bonnet phrygien.

Petite anecdote : à l’Elysée la galette est tirer sans fève, car tirer les rois ne s’accorde pas avec l’idée de la République.

Au sud de la France, la galette est sous forme de brioche. Elle est constituée de pâte feuilletée et de crème frangipane dans le nord.

Attention, la frangipane est une crème composée d’un tiers de crème pâtissière et de 2/3 de crème d’amande.



Pour 4 personnes

1 pâte feuilletée (ici)

Crème pâtissière
125 g de lait
25 g de jaune d’œuf
25 g de sucre
10 g de poudre à crème ou maïzena
25 g de rhum
1 gousse de vanille

Crème d’amande
100 g de beurre pommade
100 g de poudre d’amande
100 g de sucre glace
100 g d’œuf
12 g de farine

La soudure
De l’eau

La dorure
1 jaune d’œuf
10% du poids du jaune d’œuf en crème fleurette

Détailler les disques de pâte
Abaisser la pâte feuilletée sur une épaisseur de 0.8 - 1 mm. 
A l’aide d’un cercle à pâtisserie et d’un couteau bien aiguisée, détailler 2 disques de 24 cm de diamètre dans la pâte. Eviter d’utiliser une assiette ou un cercle avec un bourrelet (type cercle du moule a manqué), cela risquerait d’écraser et de briser le feuilletage.
Tourner d’1/4 de tour chaque cercle dans un sens différent. Déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et réserver au froid.

Préparer la crème pâtissière
Dans une casserole, faire chauffer à feu moyen le lait avec les graines de la gousse de vanille et le rhum.
Pendant ce temps battre les jaunes d’œufs avec le sucre semoule.
Ajouter la poudre à crème ou la maïzena. Bien fouetter.
Lorsque le lait commence à bouillir, en verser la moitié sur le mélange à base de jaune d’œuf sans cesser de remuer. Une fois que la préparation est homogène, reverser là dans la casserole avec le lait restant.
Faire cuire à feu moyen tout en fouettant.
Lorsque la crème a épaissie, la retirer du feu. La crème est prête lorsque nappe le dos d’une cuillère et que l’on trace un trait au doigt dans la crème elle ne dégouline pas.
Filmer au contact pour éviter qu’une croûte se forme et laisser refroidir.

Préparer la crème d’amande
Crémer le beurre pommade avec le sucre glace.
Une fois que le mélange est homogène, ajouter la poudre d’amande, la farine et les œufs.
Attention à ne pas trop foisonner (battre) la préparation, sinon celle-ci va gonfler à la cuisson. Elle risque donc de déborder.

Préparer la crème frangipane
Ajouter la crème pâtissière au rhum refroidie à la crème d’amande. Réserver

Le montage
Sortir les deux disques de pâte feuilletée. A l’aide d’une poche à douille ou d’une cuillère, déposer au centre d’un disque 230 g de crème frangipane. Laisser un bord libre d’environ 2 doigts.
Glisser une fève dans la crème. 
A l’aide d’un pinceau, mettre de l’eau sur la pâte, tout le long du bord libre de crème. Cela permet de réaliser la soudure.
Déposer par-dessus le second disque de pâte. Bien coller les deux pâtes avec vos mains.
Cliqueter le bord de pâte. A l’aide de deux doigts pousser le bord de la pâte et réaliser une entaille avec le dos de la lame d’un couteau.
Retourner votre galette. Donner la première dorure.
Réserver au frais 20 min au minimum. 
Donner la seconde dorure. Faire 5 trous dans la pâte pour laisser l’air s’échapper. Avec le dos de la lame d’un couteau, rayer le dessus de votre galette selon vos envies.


Enfourner dans un four chaud à 180° pendant 30-35 min. Surveilliez bien, la dorure a base de crème fleurette brûle rapidement. 


You Might Also Like

0 petit mots